The Beginning


Bonjour à tous !

Japan Heavy c'est un projet ayant pour but de promouvoir le Heavy Metal Japonais, genre musical méconnu et pourtant ô combien passionnant et riche.
Historique, news, critiques, Japan Heavy aspire à devenir la plate forme Francophone référence en la matière.
Espérons y arriver et surtout...

Heavy à tous !


17/06/2013
En plus de la page Facebook, Japan Heavy est désormais également présent sur Twitter !
N'hésitez pas à suivre les actualités de JH sur les réseaux sociaux ;)

Anthem - Evil One
(2012)


dimanche 10 juillet 2011

Alive !

Comme le suggère le titre, non Japan Heavy n'est pas mort !
Au contraire, cependant, les examens de fin d'année et un début de vavances mouvementé ont eu raison de mon temps haha
Mais ne craignez rien, je suis toujours là et de nombreux articles sont prévus pour cet été.

En attendant, quelques news de ces dernières semaines.

Seikima II n'ont toujours pas fini de faire parler d'eux. Le 22 juin dernier sortait un nouveau DVD nommé [ Ura Video 3 - The Backstage of Seikima XXV ] pour 3999 Yen. Comme son nom l'indique, de nombreux extraits des Backstage des derniers concerts ont été regroupé pour votre plaisir.


Mais ce n'est pas tout, de juillet à septembre, le groupe se produira en concert dans plusieurs villes Japonaises pour une série de concerts exceptionnels [聖飢魔II ICBM TOUR ENCORE “3D映像 ライヴ ] .
Oui oui, vous avez bien lu, il s'agit de concerts agrémentés de nombreux effets 3D pour un spectacle des plus inédits. Avis aux amateurs sur place.

Place aux Sex Machineguns, qui, eux non plus, ne chôment pas. Après avoir sorti un nouveau DVD Live le 18 mai dernier, intitulé [ SMG Alive ! Live in Asakasa, Tokyo ] flanqué d'une superbe photo d'Anchang en couverture, c'est un nouvel album qui a été annoncé.
Nommé tout simplement [ SMG ], il est prévu pour les 31 août prochain. Cette nouvelle sortie est l'occasion de célébrer une nouvelle fois les 20 ans de carrière du groupe. Affaire à suivre !


Et ce n'est toujours pas tout. 

Rappelez vous, Anthem avait annoncé un nouvel album. Comme prévu, le 6 juillet, [ Heraldic Device ] voyait le jour. Bien sûr, Japan Heavy vous proposera bientôt la critique de cet album qui s'annonce au top niveau. 


Voilà en ce qui concerne les news.

Bien sûr, comme promis de nombreux articles sont prévus pour cet été.
Nous aurons le plaisir de découvrir ensemble les historiques des Dinosaures de chez Loudness, ou encore Earthshaker. Nous découvrirons aussi Onmyouza, un groupe dont le Heavy Metal puise ses influences dans la musique Japonais traditionnelle.

Vous pourrez aussi découvrir les critiques du dernier opus d'Anthem, Heraldic Device, comme cité plus haut, ou encore celle de 37564, le dernier single des Sex Machineguns

Heavy à suivre ! 

mercredi 23 mars 2011

Sex Machineguns - Sex Machinegun



Après quelques années de concerts, demotape et autres manifestations en tout genre, les Sex Machineguns sortent enfin leur premier album en 1998.
S'étant fait grandement remarqué avant même la sortie de l'album, le groupe jouit déjà d'une réputation assez répandue: à force de concerts aussi nu qu'un vers et de prestations toutes plus extravagantes les unes que les autres, on se retrouve avec une célébrité relative.
Sex Machinegun est donc plus une consécration qu'une révélation. Mais quand on fait autant de bruit avant même de sortir son premier album, il faut ensuite être à la hauteur des attentes.
C'est pour ça que l'on parle de consécration, car en plus d'être à la hauteur, l'album les explose littéralement.

Retour sur un album monument du Heavy Metal Japonais.



Retour dans le passé, 1998. Les Sex Machineguns sortent Sex Machinegun, leur premier album. Notez bien qu'il ne s'agit PAS d'un album éponyme, je n'ai donc pas oublié le "s". La line-up est celle que les fans apprécient le plus, à savoir, Anchang au chant et à la guitare, Sussy à la guitare, Noisy à la basse, et Speed Star Sypan Joe à la batterie.

On démarre avec le titre éponyme à l'album, Sex Machinegun. Les 1e notes sonnent bon le Heavy Metal des années 80 remis au goût du jour. Anchang met fin à l'intro et le rythme monte d'un (un seul?) cran. Les fameuses influences Speed Metal dont je parlais précédement sont là, cela ne fait aucun doute. Ça décoiffe, ça remue, ça va vite... et on aime ça! Avec ce 1er morceau, les SMG nous montrent qu'ils incorporent ) merveille les rythmiques du Speed Metal aux arrangements musicaux typiques du Heavy Metal. Le refrain sonne en tête : "Mas...tur...bay...TION!!!" avant que le solo endiablé d'Anchang ne nous explose les oreilles. Si l'on se posait la question, c'est fini. Oui! Anchang est un guitariste d'exception. Le refrain reprend de plus belle avant de conclure cette explosive ouverture de... pervers!

Vient ensuite JAPAN avec son rythme beaucoup plus posé et proche du rythme typique du Heavy. Les lignes de guitare sont un régal pour nous, amateurs de Heavy. Véritable mise en abîme de la nationalité Japonaise, ce titre s'inscrit comme un chef d'œuvre tant l'évidente critique de cette société y mise en musique de façon grandiose. Anchang hurle et le fait à merveille. Sa voix criarde et aigüe nous touche en plein coeur. On a encore des chanteurs de cette trempe en 98 qui ont moins de 40 ans???

La piste suivante, Scorpion Death Rock joue beaucoup sur les distorsions de guitare qui donnent un écho continu pendant les couplets. L'ambiance macabre et masochiste qui en résulte est parfaitement réussie. Le venin du scorpion nous envahit et atteint son apogée avec les impressionnants cris d'Anchang en fin de refrain. On est encore scotché par sa voix.

Un peu de silence, Devil Wing a une longue intro presque silencieuse, voire inquiétante, où l'on entend ce qui ressemble à un helicoptère en fond. La chanson démarre dans une ambiance un peu plus sérieuse avec un côté mélodique vraiment agréable. Cela "calme" un peu le rythme dans cet album de fous.

Sakurajima enchaîne et reprend ce que l'on avait adoré sur Sex Machinegun: la combinaison Speed/Heavy Metal. Dans une ambiance déjantée, le groupe s'éclate et s'en donne à coeur joie. On retrouve ici ce qui va devenir une des marques de fabrique du groupe: un refrain simple mais qui reste diablement en tête!

Envolons-nous c'est le moment de High Speed Samurai. Avec cette chanson, le Heavy Metal devient planant. L'ambiance véhiculée est claire, on veut nous faire voler pendant quelques minutes. Légère sans être simpliste, le Samurai à Grande Vitesse (SGV) nous transporte au dessus des nuages, mais n'est pas une ballade. Le solo est encore une fois le point culminant de la chanson, Anchang l'a bien compris. Son tapping nous colle les tympans sur place, c'est un vrai Guitar Hero.

Redescendons sur Terre, Famiresu Bomber relance de plus belle, dans la pure lignée de Sex Machinegun ou Sakurajima. La particularité de cette chanson réside dans son interprétation live: le groupe interprète une petite chorégraphie en la jouant. Très recherchée: des quarts de tour, du headbang, des allers retours sur le devant de la scène... bon ok, dit comme ça, ça a l'air vachement... banal, MAIS croyez moi, ça vaut le coup d'oeil haha, admirez vous même!


Famiresu Bomber - Live


On atteint surement l'apogée de l'album avec le titre Inu no Seikatsu. Véritable hommage au Heavy Metal de par sa composition, la justesse de l'interprétation ne peut que laisser rêveur. On ne peut décidément pas douter que les Sex Machineguns soient un groupe de Heavy Metal. En plus d'une composition proche de la perfection, le second degré de l'ambiance et des paroles contribuent grandement à la réussite de ce morceau. Qui aurait cru qu'on aimerait autant entendre Anchang et ses compères aboyer au refrain. Titre aux paroles mémorables, à la composition délicieuse et envoutante, Inu no Seikatsu - La Vie d'un Chien, est vraiment la perle de cet album.

Après une telle œuvre, difficile d'enchaîner, et pourtant! On retrouve maintenant le 1er single du groupe: Hanabi-la Daikaiten. Ce morceau, ici aussi, est un véritable hymne au Heavy Metal. Fidèle jusqu'au bout des ongles aux codes de la compo Heavy, le groupe met en scène un vampire amoureux qui tourne, encore et encore. Pour qui connaissait déjà le titre car sorti avant l'album, aucune surprise, mais on apprécie toujours autant ce morceau, tellement il tient du chef d'œuvre, une fois encore.

L'album se conclut sur Burn ~ Ai no Honô wo Moyase, second single du groupe. La violence de la chanson, rappelant que le groupe aime le Speed Metal, est idéale pour conclure en beauté. On a envie nous aussi de crier toutes ces émotions accumulées depuis le 1er morceau.


Après tant d'émotions, il faut se remettre de cette écoute. C'est bouleversant, jouissif, incroyablement maîtrisé, et incontestablement Heavy Metal. Chaque piste est unique, a sa prore dimension, sa propre identité. L'ensemble est parfaitement équilibré, nous tient en haleine jusqu'à la dernière seconde, malgré une durée de vie peut-être un peu courte. Des musiciens de talents à tous les postes. On attendait beaucoup du groupe, mais on ne s'attendait pas à autant. L'excentricité du groupe ne s'arrête pas juste à la promo ou un éventuel Sussy dans son plus simple appareil, mais se prolonge bel et bien jusque dans la composition musicale.
Le résultat d'une telle excentricité, fusion réussie d'influences Speed Metal à la composition Heavy Metal nous offre un cadeau unique, décoiffant et surtout une merveilleuse réussite.
Un coup de maître pour démarrer en beauté une longue carrière.



Les +
- Influences Speed Metal
- Dimension unique de chaque morceau
- Musiciens au top
- Tracklist équilibrée

Les -
- Tracklist un peu courte
- Non sinon, je trouve vraiment rien haha


Sex Machinegun Tracklist
1 - Sex Machinegun
2 - JAPAN
3 - Scorpion Death Rock
4 - Devil Wing
5 - Sakurajima
6 - High Speed Samurai
7 - Famiresu Bomber
8 - Inu no Seikatsu
9 - Hanabi-la Daikaiten
10 - Burn ~ Ai no Honô wo Moyase




Hanabi-la Daikaiten

mercredi 2 mars 2011

DVD et CD , les News

Seikima II continue son cinéma. Deux ans après la reformation afin de conquérir le monde et plus seulement le Japon, le groupe annonce la sortie de non pas un, mais deux DVD et un CD live !

Deux d'entre eux sortent aujourd'hui même !



Le premier se nomme ICBM Osaka. (ICBM = InterContinental Black Mass)
Il est vendu au prix de 3 500 yens. Il s'agit donc du CD live de la tournée... à Osaka !
(oui de longues recherches difficiles ont été nécessaires pour vous dégoter cette info haha)



Le second se nomme ICBM:米仏韓日 - Inter Continental Black Mass: U.S.A./FRANCE/KOREA/JAPAN
Vendu au prix de 6 666 yens, ce DVD reprendra les lives dans les pays cités.



Le dernier, qui sortira le 23 mars prochain, sera nommé Inter Continental Black Mass : Tokyo Final.
DVD Live du concert final de la tournée à Tokyo, il sera vendu 6 666 yens.


-------------


Anthem eux aussi prévoient de nouvelles choses!
Annoncé sur le site du groupe, et confirmé sur le Weblog du guitariste Akio Shimizu, le groupe est actuellement en studio pour enregistrer un nouvel album qui sortira cette année.
Un très bonne nouvelle dont nous attendons la sortie avec impatience !

Heavy à suivre !

lundi 14 février 2011

Sex Machineguns New Single


La sortie a été annoncée, les Sex Machineguns nous gratifieront sous peu d'un nouveau single!

Annoncé pour le 23 février prochain, le single se nommera [37564].
Il s'agit d'un single hommage pour le groupe qui fête ses 20 ans.

Il sera en vente pour la somme de 1500 yen, aux maisons [Crown Tokuma Music Distribution]

La Tracklist sera la suivante:
- マシンガーAのテーマ // Machinegun A no Theme
- 37564(テレビ朝日系列「ワールドプロレスリング」ファイティングミュージック 
// 37564 (TV asakeiretsu [World Pro Wrestling] Fighting Music) 
- DEATH GAME [Live]
- イエローチューブ // Yellow Tube

Affaire à suivre !

mercredi 2 février 2011

SEX MACHINEGUNS




Après une longue pause dont je m'excuse platement maintes et maintes fois, voici donc un nouvel article, pour un nouveau groupe dont nous n'avons pas encore parlé ici bas. 

On a parlé des démons du Heavy Metal, des Papys Pionniers, on va maintenant se pencher un peu sur le cas des foufous du Heavy Japonais: les Sex Machineguns. Si l'on doit penser à un groupe excentrique dans le Heavy Japonais, d'instinct, il est facile de penser aux Sex Machineguns.

Et attention, je ne parle de l'excentricité vestimentaire comme celle du Visual Kei, non non. Je parle de vraie excentricité, de l'excentricité artistique, celle qui fait qu'on l'oublie pas. 
Anchang, c'est l'excentricité à l'état pur doublée d'un artiste complet et talentueux.


Sussy - Noisy - Sypan - Anchang


Histoire 

1990, Japon, Université. Deux joyeux lurons, Anchang, chanteur et guitariste, et Mad Power, batteur, décident de créer un groupe : Sex Machineguns. Fortement inspiré des Sex Pistols, le nom du groupe se proclame supérieur à son inspiration : "plus fort que les Pistols". Après quelques concerts et demotape distribuées par ci et par là, le groupe se sépare car Anchang entre dans la vie active comme tout bon Japonais.

En 1995, Mad Power recontacte Anchang qui a la suprise de découvrir qu'il officie en tant que guitariste dans un groupe où le chanteur est un certain Noisy. Sex Machineguns renaît de ses cendres ; Anchang est chanteur et guitariste, Mad Power est batteur, Noisy devient bassiste, et un petit nouveau, Sussy officie en tant que second guitariste.

Le groupe joue d'un heavy metal saupoudré d'une légère influence de speed metal qui se ressent dans les solos de guitare ultra rapides assurés par un Anchang qui est en fait un guitariste d'exception ! En plus d'être des musiciens accomplis, ils font preuve d'un talent inné pour le spectacle live excentrique à souhait : de la simple chorégraphie au striptease intégral, le groupe ne recule devant rien pour offrir à son public un spectacle qu'il n'oubliera jamais.

Cette excentricité est aussi présente dans toute la campagne marketing, qui aura pour mérité de les propulser rapidement devant les feux de la scène.
Après plusieurs petits concerts, Mad Power décide de quitter le groupe milieu 1997, juste avant que le groupe ne signe avec une major. Il sera remplacé par l'excellent Speed Star Sypan Joe en tant que batteur de session.


Speed Star Sypan Joe

Avant même la sortie de leur premier album, le groupe participe déjà à d'énormes concerts de rock organisés par des grands noms de l'industrie du disque et se produit sur scène au côté d'autres grands noms tels que Malice Mizer ou encore Lareine.
Fin 1998, Sex Machinegun, leur premier album voit le jour, et ce sera l'occasion pour le groupe d'officialiser Sypan au poste de batteur.

1999 sera une grosse année pour sex Machineguns avec deux singles cultes, une grosse tournée à laquelle ne participera pas Sypan qui sera remplacé par Clutch J. Himawari et surtout à la fin de l'année sort leur deuxième album intitulé Made in Japan. L'année suivante sera consacrée à de nombreuses tournées et événements organisés par le groupe.

En 2001, les Sex Machineguns sortent Barbe-Q Michael, toujours considéré aujourd'hui comme le meilleur album qu'ils aient composé.
Pourtant, malgré un succès toujours au top, le groupe doit faire avec le départ de Sussy qui vient de se marier. Anchang recrute de suite Circuit V Panther pour remplacer le gay luron.

En 2003 le groupe sort deux best-of et un double album live et annonce surtout leur séparation. Chacun des membres du groupe entame une carrière solo de son côté. Malgré de belles réussites en solo, le groupe se reforme en 2004 mais dans la douleur du départ de Noisy. Le groupe accueil un nouveau venu : Samurai W Kenjilaw. Himawari ne fait également plus partit des Sex Machineguns qui voit le retour de Sypan à la batterie.

Ils sortiront en deux ans, deux albums qui marqueront une sorte de retour aux sources pour le groupe : d'abord en 2005 avec Heavy Metal Thunder, puis en 2006, Made in USA, enregistré aux Etats-Unis comme son titre le laisse sous entendre.

En septembre 2006, Anchang annonce le départ de tous les membres du groupe à l'exception de lui même. Il voudrait se consacrer sur sa carrière solo tandis que les ex membres forment le groupe Cycle.

Les fans pensaient les Sex Machineguns enterrés de façon définitive, mais en 2007, Anchang organise des auditions afin de recruter de nouvelles têtes pour le groupe. C'est ainsi qu'arrivent Ken'ichi à la batterie et Ryotatsu à la guitare en 2007, ainsi que Shingo Star à la basse en 2008. Ensemble le quatuor sortent Cameron en 2008, et voit Ryotatsu quitter le groupe très peu de temps après l'enregistrement de l'album. La formation tourne donc désormais à trois.
En 2009, le trio sort un nouvel album, 45°↗ et ont récemment participé à l'album Tribute to Seikima-II -Akuma to no Keiyakusho-.


Tekken II + Intro
Album : Made in Japan (1999)

Impact


Sex Machineguns c'est un groupe... d'une personne! Même si d'autres membres tels que Sussy ou Noisy ont su se faire remarquer, il a toujours été évident qu'Anchang restait le leader incontestable du groupe. A tel point que l'on peut se demander si les nombreux changements dans la line up ne sont pas dues au caractère peut être trop personnel ou dirigiste d'Anchang, mais passons. 


Sussy - Himawari - Anchang - Noisy


Malgré cela, Anchang reste un compositeur de talent: excellent chanteur, guitariste hors normes, humoriste évident... Autant de qualités magnifiquement mises au service des Sex Machineguns. Ce côté "je ne tiens pas en place" se ressent aussi dans les influences musicales du groupe.

Alors qu'une partie des groupes de Heavy Metal Japonais ont tendance à tirer vers le Thrash Metal, les SMG eux tirent vers le Speed Metal: rythme rapide sur des arrangements Heavy, voilà la force des SMG. Et pourtant même les puristes du Heavy Metal ne s'en plaignent pas car l'excentricité du groupe couplée au talent d'Anchang compensent le côté un peu plus agressif de la composition musicale. Mais (oui parce qu'il y a malheureusement un mais) ces influences vont changer avec le temps.
Le groupe atteindra l'apogée de leur succès avec leur 3e album Barbe-Q Michael. Ils pataugeront ensuite quelques temps avec la sortie de Ignition (2002) qui n'aura pas (de loin) le succès critique du précédent opus malgré l'arrivée de Panther.
La sortie en 2005 et 2006 de Heavy Metal Thunder et de Made in USA préconise une espèce de retour aux sources. Malgré cela, le groupe a perdu les influences Speed Metal que l'on aimait tant. Résultat: une sensation de faim ressort de ces albums, il manque quelque chose même si l'on apprécie le Heavy Metal.
Malgré un son relativement grand public, Sex Machineguns est reconnu de la communauté Heavy au moins pour leur 3 premiers albums qui sont considérés comme des œuvres références du Heavy datant de moins de 15 ans. SMG sait s'attirer les faveurs c'est évident.

Après le départ de tous les membres du groupe, Anchang remonte une nouvelle line up et sort Cameron en 2008, album qui se voulait celui de la réconciliation. C'est le grand retour de l'humour à la SMG et du côté un peu Speed des compos, cet album avait tout pour plaire mais ne trouvera pas son public malgré des chansons qui auraient pu devenir culte comme Hitozuma Killer ou Jacky.

En 2009, le groupe prend une nouvelle orientation musicale avec 45°↗ qui n'accroche pas vraiment les fans.
Malgré tout, Anchang et les Sex Machineguns sont capables de beaucoup de choses, surtout de nous surprendre. L'avenir des SMG n'est donc peut-être pas voué à l'échec, affaire à suivre.


Circuit V Panther - Sypan - Anchang - Samurai W Kenjilaw

On l'aura donc compris, l'humour est une part importante de l'identité du groupe. Cela se voit à travers les performances live, campagnes publicitaires, photo books, mais surtout à travers les paroles des chansons du groupe. On peut trouver par exemple une de leur célèbres chansons parler de Tekken II (oui oui le jeu de baston). Anchang nous raconte aussi la vie d'un chien (Inu no Seikatsu, nous interprète la chanson de la mandarine (Mikan no Uta) ou encore nous narre les aventures d'un tueur de fiancées (Hitozuma Killer). SMG ça se vit à travers leurs titres à l'âme décalée à l'image de leur compositeur; on aime nous aussi aboyer lors du refrain de Inu no Seikatsu.

Sex Machineguns, c'est bon, c'est fou, c'est de bonne humeur, et on adore ça. Le public aussi. Sex Machineguns représente en quelque sorte le groupe transition de deux générations de Heavy Metal grand puclic. La communauté des SMG se compose essentiellement d'adolescents qui ne se trouve pas dans le mouvement Visual Kei qui est alors à son âge d'or, jeunes metalleux, pas forcément de la communauté Heavy, mais qui ne veulent pas de la musique poussiéreuse des années 80.
Anchang et sa troupe l'ont bien compris et en tirent superbement profit. Pendant les tournées, ils feront plusieurs concerts "spéciaux" nommés Boy's Only et Girl's Only. Vous comprenez donc bien que le public sera donc séparé pour des prestations fort différentes selon le sexe du public. On découvrira alors un Sussy complètement nu lors des concerts masculins; les demoiselles elles aussi auraient aimé avoir leur Sussy nu.
Il y a donc un rapport groupe/public vraiment plus poussé qu'à l'habitude. Sex Machineguns sait être proche de son public lors des concerts de nombreuses manières, et cela leur vaut beaucoup de reconnaissance et d'acclamations, même de la part de la communauté Heavy.


Bien sur, tout cela n'aurait pu être possible si les membres du groupe n'avaient pas su donner de leur personne, attardons nous un peu sur les joyeux lurons qui ont marqué l'histoire du groupe.


Anchang

Il faut donc naturellement commencer par Anchang qui est LE membre représentatif du groupe. On entend souvent parler d'ailleurs des SMG comme un groupe d'une seule personne au final , remarque pertinente mais pas forcément vraie... Car il faut l'avouer, encore une fois, Anchang c'est un artiste, un vrai. Fort d'une capacité d'humoriste à toute épreuve, il s'avère également être un chanteur hors du commun. Sa voix aigüe et criarde reste, malgré les années qui passent, toujours aussi impressionnante. N'oublions pas que moult chanteurs peine à pousser les cris au bout de 10 ans de carrière. Mais que serait sa voix exceptionnelle sans le talent de guitariste pour l'accompagner? Bien que son rôle de chanteur le cantonne à celui de guitariste rythmique, Anchang est celui qui interprète la quasi totalité des solo du groupe. Ses influences Speed Metal font de lui une référence en matière de tapping et de déluges de notes dans un ensemble à la fois technique et cohérent. Il faut absolument le voir pour le croire.

Sex Machineguns, c'est donc essentiellement Anchang, on l'a bien compris. Mais de drôles de loustics ont accompagnés le boyscoot, ces mêmes loustics sans qui le groupe n'aurait malgré tout pas réussi à se forger son identité.


Sussy

Si Anchang est la folie, alors Sussy est la décadence; Sussy s'est rendu célèbre surtout pour apparaître dans le plus simple appareil à plusieurs reprises lors de concerts. On imagine facilement l'origine des excentricités nudistes du groupe à ses débuts. Bon guitariste d'accompagnement, il est bel et bien celui qui aura le plus marqué cette position et le chouchou du public.


Noisy

Si Sussy est le plus décadent, Noisy aura surement été le plus toxico. Fumeur, alcoolique, drogué, il est le cliché du mec Rock'n'Roll. Showman de 1er ordre, il n'hésite jamais à suivre ses compagnons dans quelques délires que ce soient. Souvent affublé de l'étiquette "BAKA", il est l'initiateur du Headbang dans le groupe. Il lui arrive de chanter lors de concerts, le plus souvent pendant les break avant les solo d'Anchang.


Circuit V Panther

Après le départ de Sussy, Circuit V Panther le remplacera à la place de second guitariste. Beaucoup moins excentrique et fou que son prédécesseur, Panther est néanmoins un guitariste de talent, beaucoup plus que Sussy; on perd mais on y gagne. Etant le seul guitariste, que le groupe ait connu, à avoir approché d'aussi près le niveau d'Anchang, Panther perfectionnera sa technique en studio après son départ du groupe pour une carrière solo. Il cultive une image androgyne, qui a beaucoup aux fans féminines du groupe.


Samurai W Kenjilaw

Suivant le même schéma que Panther, mais à la place de bassiste, Samurai W Kenjilaw remplacera Noisy après son départ. Monstre de technique, il paye cette virutosité par une personnalité beaucoup plus calme que celle de Noisy. Mais cela correspond à l'optique du groupe à cette période qui tente de s'orienter vers un Heavy plus technique et moins "fou fou".


Kuwae Ryotatsu

Guitariste éphémère de la nouvelle line up, Kuwae Ryotatsu amène au poste de guitariste secondaire quelque qui manquait depuis le départ de Sussy: la folie. Comme l'indique son surnom, Iberiko Moja Malmsteen, et sa tête de benêt pleine de cheveux, véritable Malmsteen Japonisé, faisaient de lui le candidat idéal; il réalise la pochette de Cameron et on aime ça. Malheureusement, il ne reste que très brièvement, le temps d'enregistrer Cameron avec le groupe.


Excentriquement Votre

L'excentricité du groupe qui a quelque peu disparue avec les départs de Sussy et Noisy semble refaire un peu surface avec la nouvelle line up qui produira des titres farfelus comme Hitozuma Killer ou encore Jacky qui nettement écho au fol esprit des déburs du groupe.

Il faut maintenant déterminer si les folies du groupe, et plus particulièrement celles d'Anchang, suffiront à compenser, pour les fans, la nouvelle orientation musicale que le groupe semble prendre avec 45°↗. Un nouveau single est actuellement en préparation.
Folie à suivre.



Discographie

1998 : Sex Machinegun
1999 : Made in Japan
2001 : Barbe-Q★ Michael
2002 : Iginition
2005 : Heavy Metal Thunder
2006 : Made in USA
2008 : Cameron
2009 : 45°↗


Jacky
Album : Cameron (2008)